Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue Ici!

  • : La Bibliothèque d'Emilie
  • La Bibliothèque d'Emilie
  • : Partagez avec moi vos lectures. Vous trouverez ici mes avis mais également mes divers petits rdv autour de la lecture! Naviguez bien et n'hésitez pas à me laisser également vos avis!!!
  • Contact

Ma Lecture en cours...

   

Rechercher

10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 12:21

couv62326303 Titre original: FEVER

  Auteur: LAUREN DESTEFANO

  Nombre de pages: 344

Date de sortie en France: 17 Août 2012

 Editeur: Castelmore

  Traduit par: Tristant Lathière

  Prix: 15€90

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu en septembre 2012

 

Je souhaite remercier tout particulièrement LIVRADDICT  ainsi que les éditions  CASTELMORE  pour ce partenariat qui m'a permis de découvrir la suite des aventures de Rhine.

 

 

Résumé:


Rhine rêvait de liberté... Elle s'est enfuie de sa prison dorée avec son ami Gabriel. Dans un monde impitoyable où l'espérance de vie ne dépasse pas vingt-cinq ans, la malveillance des hommes est pire que la mort.
Échappée d'un enfer pour plonger dans un autre, Rhine devra faire preuve d'un courage exemplaire pour accomplir son rêve de liberté et profiter des quelques qui lui restent à vivre.

 

 

Mon avis:  

 

Comment ne pas craquer rien qu'en voyant cette magnifique couverture? Tout comme la couverture du précédent tome celle-ci ne manque pas de retranscrire les détails concernant des évènements marquants du livre et personnellement je suis fan!

C'est donc avec grand plaisir que je me suis de nouveau plongée dans l'univers de Lauren DeStefano avec FUGITIVE.

 

Dés les premières pages nous nous retrouvons plongé dans un univers glauque et sombre découvrant les premiers pas de Rhine et Gabriel face au monde extérieur.

Malheureusement la quête de liberté vers un monde meilleur tourne rapidement au cauchemard et s'avère quelque peut remise en cause face aux mauvaises rencontres que font nos deux héros.

Face à leur besoin de survie et à cause de leur absence de "plan" ils vont voir s'éloigner de jours en jours leur projet de retrouver Rowan le frère jumeau de Rhine ainsi que la maison familiale.

 

Au grés de leur parcours nous rencontrons de nouveaux personnages certains sont attachants, d'autres écœurants! L'ambiance est bien plus pesante dans ce tome et nous découvrons un autre aspect dans l'univers dystopique mis en place par l'auteure. Cet aspect se veut cruel et sans espoir, on a l'impression que tout est peine perdue! Bien loin de l'univers très "faussement" protecteur et luxueux du premier tome. Nos personnages tombent malades et sont léthargiques comme pour souligner la misère ambiante.

 

Contrairement à certains avis que j'ai pu lire, je n'ai pas trouvé que le ton donné par l'auteure soit lent. Bien au contraire, je me suis senti au coeur de l'action et nous sommes mis "dans le bain" dés les premières pages car il ne faut pas oublié que Rhine est en fugue ce qui met une certaine pression psychologique tout le long du livre car on à peur qu'elle ne parvienne pas à son but et qu'elle se fasse rattraper par Maître Vaughn... (enfin moi je l'ai vécu ainsi lors de ma lecture).

 

Il est vrai que si l'état second quasi permanent de Rhine et Gabriel durant leur cavale à pu parraitre ennuyeuse à la longue, je pense qu'il faut voir au delà. Selon moi l'auteure souhaitait nous faire prendre conscience de la dureté de son univers en nous invitant à s'encrer dans ses personnages à travers leurs douleurs, leurs doutes et leurs espoirs.

 

Ce deuxième opus termine sur un époustoufflant cliffhanger qui fait que l'on ne veut qu'une seule chose... connaitre la suite!

C'est sans hésitation que je me plongerais dans le troisième et dernier volet de cette trilogie dont la sortie n'est malheureusement pas programmée pour tout de suite.

En attendant...

 

 

Retrouvez d'autres avis sur:

logo liv



 


Repost 0
Published by la-bibliotheque-d-emilie - dans Lauren DeStefano
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 07:09

Jardin-Ephemere-DeStefano Titre original: WITHER

  Auteur: LAUREN DESTEFANO

  Nombre de pages: 350

Date de sortie en France: 19 AOUT 2011

 Editeur: Castelmore

  Traduit par: Tristant Lathière

  Prix: 12€90

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu en juillet 2012

 

Résumé:

 

L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies.
Mais qui pouvait imaginer le prix à payer?
Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames.
Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête: fuir.
Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses sœurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.

 

Mon avis:

 

Cela faisait un an que ce livre trainait dans ma PAL et à la base j'avais littéralement craquée pour sa couverture!

 A travers ce livre, nous suivons Rhine survivant à un enlèvement de plusieurs jeunes filles destinées à devenir l'une des épouses choisi par le très riche gouverneur Linden.

Suite à l'enlèvement, Rhine n'a qu'une idée en tête s'enfuir...

Durant un an on la suivra à élaborer secrètement son plan d'évasion avec pour alliés ses soeurs épouses (qui tout comme elle, n'ont pour seule choix l'acceptation de ce mariage factice ou la mort) et les domestiques mis à sa disposition.

On découvrira alors que le père de Linden Maître Vaughn tire toute les ficelles de cette vie en vase clos qu'il a su  imposer à son fils Linden inconscient de la situation.

D'ailleur, on se méprend à trouver des excuses à Linden car on découvre toute son ignorance concernant les agissements de son père autour de sa propre vie et la façon dont ses épouses sont arrivées auprès de lui!

A plusieurs reprises lors de ma lecture, je me disais Rhine "mais dis lui la vérité! dis lui comment tu as été enlevé! Comment ont fini les jeunes filles non retenues pour devenir épouses!!" . Rhine ne lui dévoilera jamais la cruauté de Maitre Vaughn car malgré tout elle essai de protège Linden de son père et préfère le laisser dans l'ignorance pour ne pas le faire souffrir car il ne se doute même pas que lui même est manipulé...

Effectivement, on découvre un Linden bon, doux, gentil et attentionné envers ses épouses , il est le contraire de son père issu de la première génération.

Linden mourra à ses 25ans...

Maitre Vaughn n'a qu'une idée fixe... "Trouver l'antidote" permettant la vie au delà de 20 ans pour les filles et 25 ans pour les garçons.

Pour cela il a besoin de "corps" afin d' effectuer ses expérimentations, il n'hésite donc pas à pousser son fils à avoir des enfants avec différentes épouses (il paye d'ailleur des ramasseurs pour lui fournir des jeunes filles de force).

Lorsque ces dernières ont rendu l'âme, Maitre Vaughn donne de fausses cendres des épouses défuntes à son fils pour en fin de compte garder précieusement les corps dans son sous sol et les disséquer en quête d'un remède...

Tout au long du livre nous suivons donc Rhine découvrant les intentions de Maitre Vaughn ce qui la pousse à ne pas perdre de vu son unique objectif: Fuir.

En parallèle une histoire d'amour naitra entre Rhine et Gabriel (son domestique) qui n'hésitera pas au risque de sa propre vie à l'aider pour s'enfuir.

Côté personnage j'ai pris plaisir à faire connaissance de Cecily et Jenna les soeurs épouses de Rhines qui ont évolués avec elle. Elles se sont montrées d'un soutient efficace sans aucune jalousie les unes envers les autres car toutes étaient là par "contrainte" plus que par envie et amour pour Linden.

Après un début de lecture assez mitigé je ressort tout de même assez satisfaite par cette histoire qui a su m'embarquer dans son univers et qui pourrait s'arrêter selon moi à la fin de ce tome permettant à tout à chacun de décider de l'avenir des personnages.

 

Retrouvez d'autres avis sur:

logo liv

Repost 0
Published by la-bibliotheque-d-emilie - dans Lauren DeStefano
commenter cet article