Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue Ici!

  • : La Bibliothèque d'Emilie
  • La Bibliothèque d'Emilie
  • : Partagez avec moi vos lectures. Vous trouverez ici mes avis mais également mes divers petits rdv autour de la lecture! Naviguez bien et n'hésitez pas à me laisser également vos avis!!!
  • Contact

Ma Lecture en cours...

   

Rechercher

24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 09:36

couv23069718  Titre original: 3096 TAGE

 Auteur: NATASCHA KAMPUSCH

 Nombre de pages: 316

 Date de sortie en France: 01 Juin 2011

 Edition: Le livre de poche

 Traduit par: Olivier Mannoni et Leila Pellissier

  Prix: 6€95

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu en Février 2013

 


Résumé:


Natascha Kampusch a vécu le pire : le 2 mars 1998, à l'âge de dix ans, elle est enlevée sur le chemin de l'école. Pendant 3096 jours, huit ans et demi, son bourreau, Wolfgang Priklopil, la garde prisonnière dans une cave d'environ cinq mètres carrés, près de Vienne.
En août 2006, elle parvient à s'enfuir par ses propres moyens. Priklopil se suicide le jour même.
Dans ce récit bouleversant, Natascha Kampusch révèle les circonstances de son enlèvement, le quotidien de sa captivité, sa terrible relation avec son ravisseur et la façon dont elle a réussi à survivre à cet enfer.
Le témoignage unique d'une traversée de l'inimaginable par une jeune femme qui ne s'est jamais laissé briser.


 

Mon avis:

 

Cela faisait 1 an que ce livre trainait sur mes étagères et je me suis enfin décidée à le lire! En effet, je n'ai jamais lu de témoignages auparavant mais je me souviens que l'histoire de Natascha Kampusch avait particulièrement fait parler les médias et je voulais savoir ce qu'elle avait vécu tout en appréhendant de le découvrir vraiment...

 

C'est avec beaucoup de pudeur et de justesse que Natascha nous raconte son histoire. Elle prend le temps de nous expliquer son enfance ainsi que ses sentiments envers sa familles afin que ces éléments nous aide à comprendre dans quel état psychologique elle se trouvait avant sa captivité.

Elle nous raconte son enlèvement à l'age de 10 ans ainsi que ses premières journées dans son cachot. Elle nous fait partager ses débats intérieurs et sa vision des choses à l'époque car ne l'oublions pas ce n'était qu'une enfant.

 

Nous découvrons que son ravisseur est un grand malade qui recherche une sorte d'esclave qui lui obéisse et ne le contredise pas. Natascha en grandissant devra aider son ravisseur dans le quotidien tant dans les tâches ménagères, que dans les travaux de la maison du ravisseur. Elle nous raconte son état psychologique et les humiliations qu'elle subit ainsi que ses sentiments contradictoires à l'égard de celui qui l'a enlevé.

 

Natascha est déshumanisée et est à la merci de son ravisseur, c'est lui qui décide si oui ou non il estime qu'elle a bien écouté, si oui ou non elle aura à manger ou bien encore si oui ou non il la privera de lumière dans son cachot.

 

J'apréhendais que Natascha nous raconte des trucs sordides tel que des actes sexuels subi mais heureusement il n'en est rien dans le livre (ce qui ne veut pas dire qu'elle n'en a pas subi). Tout est basé sur la psychologie car notre ravisseur passe d'un état extrême à l'autre. Parfois il sera attentionné envers sa captive en lui offrant des livres, vidéos ou même des confiseries et parfois il la battera parcequ'elle n'a pas laver correctement le sol ou a osé lever les yeux... Le ravisseur veut qu'elle soit faible pour qu'elle n'ait pas la force de lui désobéir c'est pourquoi il n'hésite pas à l'affamer.

 

Même si certaines choses ne sont pas racontées dans le détail, ce livre est tout de même dur. J'ai passé un moment très instructif et je ne regrette pas d'avoir lu son histoire qui reste certes sordide mais également remarquable.

 

Retrouvez d'autres avis sur:

logo livraddict



Partager cet article

Repost 0
Published by la-bibliotheque-d-emilie - dans Natascha Kampusch
commenter cet article

commentaires

JuNa 28/02/2013 11:48

Justement, je suis passée à la bibliothèque hier, il y était et je l'ai emprunté. Je te dirais ce que j'en aurais pensé dès que je l'aurais lu

la-bibliotheque-d-emilie 28/02/2013 13:04



ah!! Bonne lecture alors!



JuNa 27/02/2013 11:48

C'est vrai que son histoire avait fait des vagues dans les médias.
Personnellement, lire ce genre de témoignage m'a toujours fait peur, mais là, tu me donne bien envie de le tenter.

Bonne journée

la-bibliotheque-d-emilie 28/02/2013 09:39



Merci! N'hésite pas à tenter alors!



Yumiko 27/02/2013 10:10

J'aime beaucoup lire des témoignages, c'est un genre que j'affectionne tout particulièrement. Ce que tu dis de ce livre, me donne très envie de le découvrir et de plonger dans cette histoire.

la-bibliotheque-d-emilie 28/02/2013 09:38



Ce témoignage m'a vraiment plu car il est très pudique.